KluB C

Vendredi

Parcels

Cinq Australiens installés à Berlin, qui sont fous de Chic et de Fleetwood Mac et qui semblent sortis tout droit du casting de « Saturday Night Fever ». Difficile de trouver plus déjantés. Dans un premier temps, Parcels emprunte la voie du folk et du metal. Jusqu’à ce qu’ils découvrent les albums de Steely Dan et entendent la guitare inimitable de Nile Rodgers, le guitariste de Chic, sur « Random Access Memories » de Daft Punk. Parcels est en effet un peu la somme de tout cela. De la pop brillante qui invite à danser. Le groupe évolue aussi dans un environnement créatif des plus favorables. Leur logo a été conçu par Alex Cortès, l’homme qui a imaginé les casques des Daft Punk. Leur premier album sort sur Kitsuné, le label parisien DOP. Les titres sont énigmatiques : « IknowhowIfeel » ou « Tieduprightnow ». L’explication, que livre le guitariste Patrick Heterhington, est pourtant toute simple : « La barre d’espace de mon ordi ne fonctionne plus ».

Plus d'infos?