Main Stage

Dimanche

Joost

Le héros de la génération Y en Flandre et aux Pays-Bas. Joost Klein s’est fait connaître sur YouTube quand il était ado, sous le nom de « Eenhoornjoost ». Il postait à la chaîne des vidéos loufoques : Joost mange du dentifrice, Joost se fait tatouer un smiley… De charmantes âneries qui ont malheureusement en grande partie disparu de la toile. Puis Joost Klein a découvert que la langue servait aussi à faire de la musique. Le phénomène est alors devenu le chanteur néerlandais le plus dingue depuis De Jeugd van Tegenwoordig. Joost propose des textes ingénieux et des beats puissants. Les morceaux entraînants « Scandinavian boy », « Ome Robert » et « Albino » paraissent tout droit venus d’une autre planète. Rien ne semble pour l’instant arrêter le jeune homme. À 22 ans, il a déjà quatre albums à son actif, s’est produit au Lowlands et au Pukkelpop, et a écrit une histoire pour la Semaine néerlandaise de la littérature jeunesse. Une vraie balle magique.  

Plus d'infos?