The Barn

Samedi

Jimmy Eat World

Jimmy Eat World a écrit l’histoire. Il y a 20 ans, le quatuor d’Arizona s’est fait connaître du grand public grâce à l’emocore. Cette combinaison de hardcore et de rock mélodique a été créée dans les années 90 par les groupes américains Fugazi et Sunny Day Real Estate. « Bleed American » (2001), le quatrième album de Jimmy Eat World, s’est écoulé à plus d’un million d’exemplaires et leur a permis de se produire dans le monde entier. Près de 20 ans plus tard, le groupe est toujours aussi pertinent. Mais d’où leur vient ce drôle de nom ? Jimmy est le petit frère du guitariste Tom Lindton. Il se disputait tout le temps avec leur autre frère, Ed. Plus fort, Jimmy gagnait toujours. Ed s’est vengé avec un dessin de Jimmy avalant le monde entier. Le groupe s’est déjà produit trois fois à Werchter (2005 + 2011 + 2017).

Plus d'infos?