Main Stage

Jeudi

Haim

« Influences : maman et papa Haim. » C’est ce qu’indique la page Facebook d’Alana, Danielle et Este Haim. Chez elles, à Los Angeles, les sœurs ont grandi au son des meilleurs albums des années 70. Les nombreuses comparaisons avec les Eagles et Fleetwood Mac ne tombent pas du ciel. Même si les trois jeunes femmes ne souligneront jamais assez à quel point elles sont aussi fans du son contemporain de Destiny’s Child, TLC et Kendrick Lamar, entre autres. Sur « Days are gone » (2013), elles présentent un folk rock ludique mais réfléchi, saupoudré d’une dose de hip-hop et de R&B. Cet album est considéré comme l’un des meilleurs disques de la dernière décennie. Suivra ensuite une longue pause, pendant qu’Ariel Rechtshaid, leur producteur et le partenaire de Danielle Haim, se bat contre le cancer. Un combat dont s’inspire le single de leur come-back, « Summer girl ». Ca fait du bien de voir que l’on peut transformer l’adversité en quelque chose de si beau.

Plus d'infos?