KluB C

Samedi

Emma Bale

Emma Bale a tout juste 17 ans lorsqu’elle se distingue aux MIA 2016 dans la catégorie Meilleure artiste féminine solo, devenant ainsi la plus jeune lauréate. À l’époque, Emma est encore cette frêle jeune fille à la guitare acoustique, qui enchaîne des méga-tubes comme « Fortune cookie » (avec Milow), « All I want » (une reprise de Kodaline) et « Run ». Avant d’amorcer un virage. Un relooking complet et voilà la singer-songwriter tout en fragilité métamorphosée en une princesse de la pop qui n’est pas sans rappeler Florence + The Machine, Ellie Goulding et Dua Lipa. La nouvelle Bale est venue se présenter il y a deux ans à Werchter avec un set d’une demi-heure. Sa prestation n’est pas passée inaperçue. « Emma Bale a tout pour devenir une pop star crédible. On entendra encore parler d’elle », affirme De Morgen. La voilà aujourd’hui fin prête. L’avenir lui sourit.

Plus d'infos?