KluB C

Samedi

Alec Benjamin

Sur Spotify, le petit texte de promo d’Alec Benjamin est d’une simplicité déconcertante. Mais il va à l’essentiel : « Je m’appelle Alec Benjamin. Je suis originaire de l’Arizona. J’habite à Los Angeles. Je chante. Je joue de la guitare et du piano. J’ai signé un contrat avec une maison de disques mais je me suis fait jeter. J’ai joué dans les files d’attente des concerts de Shawn Mendes, histoire de me trouver des fans. J’ai distribué des tonnes de cartes. Et j’ai continué à composer des chansons. Voilà la première. Elle s’appelle “Let Me Down Slowly” ». L’histoire prend alors la tournure – inattendue – qu’il espérait : ce premier titre, sorti en 2019 enregistre pas moins de 500 000 000 écoutes. Auxquelles il faut encore ajouter 50 millions pour la version en duo avec Alessia Cara. La puissance de Benjamin est phénoménale. Il écrit des textes sensibles et fouillés d’une portée universelle malgré les nombreux détails personnels qui s’y glissent. « Authenticité » est un terme qui résume parfaitement l’artiste.

Plus d'infos?